Marche pour la journée mondiale de l'océan

JOURNEE MONDIALE DE L'OCEAN

La Journée mondiale de l’océan (World Oceans Day) est une démarche lancée en 1992 qui vise à faire du 8 juin de chaque année une occasion de sensibiliser le grand public sur le rôle majeur de nos océans pour la planète.

Le Réseau Océan Mondial et l'association américaine The Ocean Project coordonnent la célébration de cette journée et ont activement oeuvré pour une reconnaissance officielle de celle-ci par l'ONU.  C'est en 2009 que l’assemblée Générale des Nations unies désigne le 8 juin Journée Mondiale de l'Océan. Cette journée se propose d'être l'occasion d'informer sur les enjeux du milieu marin et susciter l’envie d’adopter un « comportement durable ».

Des animations ont lieu simultanément sur le globe. Le 8 juin vise notamment à mobiliser et unir les populations du monde entier sur un projet de gestion durable des océans. Il s'agit enfin de rendre hommage à leur beauté et à leur richesse.

LA MARCHE POUR L'OCEAN LE 8 JUIN 2019

L’océan joue un rôle majeur dans la vie de notre planète et la régulation du climat. Il génère plus de la moitié de l’oxygène, absorbe le CO2 en contrôlant la température de la Terre et abrite une diversité marine incroyable sur laquelle plus de 1/7 de la population du monde dépend pour leur survie.

En 2018, la journée pour l'Océan a été organisée dans plus de 140 villes et 16 pays du monde. A l'initiative de l'association Surfrider, Paris fera une marche pour l'océan, co-organisée avec les associations Free Spirit, WWF, GreenPeace, The Blue Quest, Sea Shepherd Paris, Citoyens pour le Climat, Cleanwalker, I-boycott Paris, Fondation Tara Océan, La Fresque du Climat, No Plastic in My Sea, Notre affaire à tous, Ocean Stream, Plateforme Océan-Climat, Racines profondes, Réseau-Cétacés, Run Eco Team, We Phare.


LUTTER CONTRE LA POLLUTION PLASTIQUE

LE CHANGEMENT COMMENCE PAR NOUS

Des décennies d'utilisation excessive de plastiques à usage unique ont en effet conduit à une véritable catastrophe environnementale mondiale. Chaque année, 13 millions de tonnes de plastique se déversent dans nos océans (source : Nations Unies).

Alors que la plupart des plastiques restent intacts pendant des décennies, voire des siècles après leur utilisation, ceux qui s'érodent finissent par devenir des microplastiques ingérés par les poissons (...que nous mangeons !) et par les autres espèces marines, intégrant ainsi notre chaîne alimentaire mondiale. Si les tendances actuelles se confirment, nos océans pourraient contenir plus de plastique que de poisson à l’horizon 2050.

Des pailles aux sacs en plastique, chacun de nos choix quotidiens a un impact dans la préservation des océans. Nous avons donc tous un rôle à jouer dans la lutte contre la pollution par le plastique !

Notre collectif, le Free Spirit, lance l'initiative Green Spirit Factory : une boite à idées pour un mode de vie éco-responsable (zéro déchet, zéro plastique, etc...).

En effet, Il y a beaucoup de choses que nous pouvons faire en tant qu'individus pour contribuer à un océan plus propre. Il ne s'agit pas seulement de recycler le plastique que nous utilisons, mais d'en réduire fortement la consommation.

L’impact néfaste de l’Homme sur nos océans a atteint un niveau inacceptable. Une prise de conscience collective sur la situation dramatique du milieu marin et de sa biodiversité, est primordiale. Il est devenu urgent pour l’ensemble des acteurs d’adopter un mode de vie plus responsable vis à vis de la nature.

  • La pollution des océans par le plastique est très préoccupante de même que la contamination de nos plages
  • Le déversement de nos déchets dans les mers et les océans a atteint un niveau sans précédent
  • L’absorption des polluants tue la biodiversité marine
  • La contamination la chaîne alimentaire sous marine est désastreuse
  • Les activités de surpêche détruisent la vie animale marine et menacent d’extinction plusieurs espèces

Les artistes du Free Spirit en tête de cortège de la marche pour l'océan

Durant cette marche, le Free Spirit s'est exprimé à travers l’une de ses disciplines artistiques : L’expression corporel incluant le jeu et la danse sur des musiques composées pour le Free Spirit. Parmi les danseurs, certains ont été la représentation des personnages aquatiques que nous avons créés pour notre spectacle EMAJINARIUM.

Le Free Spirit créé le projet O'DYSSEY

Le Free Spirit lance sa campagne de sensibilisation sur la protection des océans, O'DYSSEY. Avec une équipe de 30 personnes dont 20 plongeurs, à travers une approche artistique, notre ambition est d’informer, alerter, sensibiliser les citoyens sur  la dégradation des océans.

O'DYSSEY s’inscrit donc dans cette initiative globale de préservation des ecosystèmes marins. En effet, il s’agit d’un projet de protection et de mise en valeur des océans, mers et lacs dans le monde entier.

Déroulé de la marche le 8 juin 2019

Après le discours d’ouverture puis la prise de parole de la navigatrice Catherine Chabaud et la député européenne Karima Delli, les Shiivas, personnages imaginaires crées par notre collectif à l’occasion de notre spectacle l’Emajinarium, ont lancé le départ de la marche à travers une chorégraphie dénonçant le comportement irresponsable des Hommes sur les océans.

Ces créatures aquatiques nobles, gracieuses et fières illustrent toute la beauté et la richesse du monde marin. Le Free Spirit dont l’ambition est de sensibiliser et éveiller les consciences à travers l’Art, a donc envoyé ses Shiivas en première ligne pour donner une visibilité maximum à cet évènement et ainsi capter toute l’attention du public sur cet marche symbolique.

La marche s’est déroulée dans une ambiance festive mais revendicative : banderoles et slogans, chansons mais aussi plusieurs « ola » bleues ont rythmés le parcours le long du canal Saint-Martin, bien connu pour ses soirées festives lors desquelles de nombreux déchets et plastiques sont malheureusement abandonnés dans l’eau.

De retour sur la place Stalingrad, les associations ont pu s’exprimer et montrer une fois de plus leur engagement. Hélène Lecompte, Vice-Présidente du Free Spirit a pu rappeler au public l’ambition du Free Spirit d’encourager les citoyens à adopter un mode de vie plus responsable vis à vis de l’environnement à travers ses campagnes de sensibilisation artistiques positives.

La journée s’est achevée au rythme des rimes du Slameur Kalune, poète aux chansons engagées pour la sauvegarde de l’environnement. C’est sur ces notes positives d’espoir qu’il nous rappelle que, tous ensemble nous pouvons faire changer les choses. 

Les membres du Free Spirit ayant préparé et participé à cette marche : STAFF : Hélène Lecompte, Valentine Falchero, Mouss Amaouche, Mayline Gautier, Carine Dgk, Priya Silotia, Antoine Besenval - DANSEURS : Elisabeth P. - Synthia Miantama - Guyllia Monzenga - Laure David - Valentine Falchero - Muriel Guyader - Coline Chantrel - Sophie Cor de Rosa - Makeup artist : Jelly - Cassandra Ceschi  - Claire Bones - Angeline Aaron - Maelleya Jessica - Photographe : Diction Studio



Using Format