Green Art, l’art eco-engagé

Le Free Spirit organise des ventes de charité et des événements culturelles et artistiques tels que des expositions et des spectacles, destinés à récolter des fonds afin de mener à bien nos combats autour du développement durable, la biodiversité et l’environnement. Ces ventes permettent également de soutenir financièrement des organisations venant en aide aux populations dites vulnérables ou réalisant un travail de proximité dans la protection de la nature.

Le Green Art, un concept pacifique

Le Green art est un concept non violent. Cette approche a pour but d’éveiller les consciences, toucher les coeurs et les esprits. Elle n’a pas vocation à nuire à l’intégrité physique des personnes ou la dégradation des bien. Elle se réalise dans un cadre de paix, de solidarité, d’humilité et de respect. Son but n’est pas d’obliger les individus à adhérer à des convictions mais de mettre en lumière à travers l’art, des sujets autour de l’humain, du vivre ensemble, du monde de demain et de l’environnement. 

Un vecteur de communication

Le Green Art consiste à utiliser l’art comme vecteur de communication afin de sensibiliser le monde sur des causes et de provoquer des prises de conscience impliquant un changement de comportement. Le Green Art est un ensemble d’actions, de créations ou d’événements ayant pour but de créer un effet. L’art est un langage, intemporel et universel qui éveille les sens, émerveille l'âme et touche l’Affect.

Un paysage contemporain

Le Green Art permet de déplacer les débats de société sur un terrain nouveau. L’art permet de délivrer des messages d’une façon nouvelle. Une conversation non conventionnelle s’instaure ainsi entre artistes engagés et une audience à l'écoute.

(Photo par Anya Anti pour notre projet The Essence of Life)


Au cours de l’histoire

Le Green Art ou anciennement appelé l’activisme artistique se développe actuellement partout dans le monde. Cependant, cette approche qui nous semble nouvelle et moderne a largement été utilisée dans le passé et a eu des impacts sur des moments clés de l’histoire. Après l’assassinat du Président JF Kennedy, le mouvement des droits civiques ne cesse de s’amplifier aux Etats Unis. Ce mouvement non violent avait pour but de dénoncer les ségrégations raciales et d’obtenir les droits civiques pour tous. C’est dans la musique, à travers les “Freedom songs” que cette lutte fut conduite à travers tout le pays. Chantés dans la rue ou dans les bus, ces chants étaient les portes drapeaux des hommes et des femmes voulant porter à haute voix les valeurs de fraternité, d’égalité et de justice sociale. Ils appelaient à la mobilisation pacifique contre les ségrégations.

(Photo par Sonja Saur pour notre projet The Essence of Life)


Sa force

La force du Green Art est de surprendre, d’émerveiller et de sensibiliser. Les projets prennent une forme inhabituelle qui ne laisse pas insensible un public. Elle permet de créer une véritable ouverture au dialogue, elle permet de dénoncer sans protester, de mettre en lumière sans froisser, de faire réagir sans faire culpabiliser.

Accessible

Le Green Art est accessible. Nous avons tous cette capacité à exprimer des choses à travers des écrits, un chant, un dessin, une peinture ou tout autre performance faisant appel au corps ou à l’esprit. L’art donne ainsi la parole à tous. Elle émane de tous et se diffuse à travers tous. Le Green Art traverse l’espace et le temps ce qui le rend si impactant.

Fédérer les talents et les énergies positives

Nous sommes attachés à l’humain, au vivre ensemble, à l’environnement et au monde de demain. Notre but est de sensibiliser et éveiller les consciences sur des sujets qui méritent toute notre attention. Nous rassemblons, nous fédérons les talents et nous faisons appel à la créativité de chaque artiste participant à nos projets tout en préservant une énergie positive dans nos réalisations.

Oeuvre par Sandrot présente sur notre Exposition 'Inaudible Voices'.

 

Using Format